Faites-vous rappeler !




*réservé aux professionnels

Informations Nos dossiers Retours d'expériences

Intervention d’ASERTI Motion Control sur le secteur de Beauvais

Basé sur le périmètre d’ASERTI Electronic Beauvais, un client spécialiste en produits pharmaceutiques,  dispose sur ses installations de 2 moteurs Brushless Berger Lahr de type : SER3913/4L3SS.

Ce sont des matériels  considérés comme obsolètes.  En cas de panne, il n’y a donc par de remplacement possible.

L’un d’eux ne fonctionne plus. La solution du constructeur, un retrofit complet de son installation, n’est pas retenue pour des questions de coûts importants et de délais.  

2 problèmes se posent : ASERTI Motion Control ne possède aucune archive sur ce matériel pour pouvoir intervenir en atelier et, parallèlement, le client ne peut se permettre d’arrêter sa production et de le démonter, ne disposant d’aucun stock.

Une seule solution : dépêcher un technicien d’ASERTI Motion Control afin qu’il puisse effectuer les manipulations sur site à l’aide de l’unique moteur en fonctionnement.

2 niveaux d’actions sont alors menées par les équipes d'ASERTI Motion Control :

  •  Une adaptation mécanique : 

L’ancien codeur numérique Sick, monté sur le moteur Brushless Berger Lahr, est remplacé par un modèle numérique compatible Sick.

Une révision standard du moteur défectueux est réalisée avec relevé de calage et de paramétrage par notre technicien expert.

  •  Une intervention informatique :

Le client met à disposition le moteur qui fonctionne afin que notre technicien puisse copier les paramètres dans notre logiciel et les réinjecter dans celui défectueux.

Un service sur mesure pour la satisfaction du client

Le technicien repasse chez le client : après 24 heures d’essai en fonctionnement, aucun souci n’est constaté, le client est ravi !

ASERTI Motion Control a su s’adapter à la demande spécifique du client.

Prenez contact avec votre interlocuteur de Centre de Services au 0 800 710 584 (service et appel gratuits) pour toute demande d'informations complémentaires.

 

Les internautes ont également lu ces articles :